Un bon bilan pour la 1ère année d’existence d’Handi-Bouchons

Vendredi 29 mars, à la Maison des associations, l’association Handi-bouchons a tenu son assemblée générale, en présence du maire, Rachid Ben Amor. Le président Philippe Pruvost a remercié le premier magistrat pour l’aide accordée pour le démarrage de l’association.
Durant l’exercice écoulé, deux camions ont été expédiés à l’usine de recyclage Kaliplast, à Halluin, pour un total de 12, 640 tonnes.

Hélas, le président a déploré la diminution de la reprise des bouchons, passant de 230 euros à 150 euros la tonne en raison de la hausse du prix du baril de pétrole et de l’augmentation des coûts de production.

Par ailleurs, le tri devient de plus en plus drastique : bon nombre de couvercles sont refusés. M. Pruvost s’est réjoui du partenariat signé avec l’IME René Carbonnel de Longuenesse.

L’année 2019 a bien débuté avec l’envoi d’un premier camion (5, 720 tonnes). L’espoir est d’en réaliser trois ou quatre au cours de l’année. L’effectif demeure stable avec neuf adhérents.

Cette année, l’accent sera mis sur la communication auprès des CCAS des communes de la CAPSO.

Le bilan financier présenté par Annie Pruvost a fait apparaître un solde positif.

Le maire a félicité Philippe Pruvost d’avoir repris le flambeau des Bouchons d’amour et l’ensemble des bénévoles pour leur investissement au profit des personnes porteuses d’un handicap. « En collectant, triant et expédiant plusieurs tonnes de bouchons en plastique, les subsides recueillis serviront à acquérir des fauteuils roulants et du matériel handisport et à aménager des véhicules et des habitations » a souligné Rachid Ben Amor. Il a aussi indiqué que « la municipalité est toujours aux côtés des bénévoles, qu’elle met à disposition un local de tri et de stockage et son personnel (avec le matériel) à leur service lors des chargements. »

A lire aussi...

47 pêcheurs ont taquiné la truite baguée

Samedi et dimanche derniers, à l’initiative de la Gaule Blendecquoise , qui compte 140 adhérents et est présidée par Jean-Pierre Havet, se sont déroulées deux journées à la truite baguée. Sous un temps assez clément…